Accès rapide : Aller au contenu |  Aller au menu |  Texte seul |  Aide  |  Contact |
bandeau-decoration
La Voie Citoyenne

Accueil > Communiqués & réactions > Démographie, Châteaubriant se distingue

Démographie, Châteaubriant se distingue

Mis en ligne le dimanche 29 janvier 2017

Démographie, Châteaubriant se distingue

La ville affiche 11 895 habitants en fin 2014 et reste encore sous le niveau de 1968. Si l’on observe l’évolution de la population sur une longue période, l’érosion est continue. Rappelons que Châteaubriant enregistrait 14023 habitants en 1982.

A l’inverse, le département de Loire Atlantique poursuit son rythme de croissance de près de 11 000 habitants par an pour la période 2009/2014. La plupart des villes qualifiées de “ville centre” progressent sur cette même période à l’exemple de : Blain, Château-Gontier, Sablé sur Sarthe, Segré et Vitré.

Cette nouvelle baisse de la démographie castelbriantaise entre 2009 et 2014 est d’autant plus inquiétante qu’elle s’accompagne d’un vieillissement de la population comme l’indique :

  • La baisse régulière des effectifs scolaires (maternelles et élémentaires), soit 450 élèves en moins entre la rentrée 1996 et 2016
  • La part des moins de 45 ans dans la population totale est sous la barre des 50% (48,8%)
  • L’indice de jeunesse qui témoigne du dynamisme démographique en établissant le rapport entre la population de moins de 20 ans et celle de plus de 60 ans, est de 0,79 à Châteaubriant contre 1,17 en Loire Atlantique.
  • Le solde naturel (nombre de naissances – nombre de décès) est négatif depuis 2012.

Dans ces conditions l’inversion de la courbe n’est pas pour demain.

Après 16 années de pouvoir sans partage, la politique conduite par Mr Hunault montre toutes ces limites en terme d’attractivité et de développement du territoire, en total décalage avec l’essor départemental.

Le 14 janvier 2017

Groupe des élu(e)s de La Voie citoyenne
Bernard Gaudin Marie Humeau Nelly Boucherie