Accès rapide : Aller au contenu |  Aller au menu |  Texte seul |  Aide  |  Contact |
bandeau-decoration
La Voie Citoyenne

Accueil > Château mag et site internet de la ville > Exit le Pays de Châteaubriant,

Exit le Pays de Châteaubriant,

Mis en ligne le dimanche 4 septembre 2016

Exit le Pays de Châteaubriant,

Les piscines du « chacun pour soi » (2 à Châteaubriant, 1 à Nozay et 1 à Derval) pour un territoire de 59 000 habitants auront englouti toutes les ambitions de produire des projets communs, dans l’esprit de la charte de territoire à l’origine du Pays de Châteaubriant en 1998.

Place à la fusion des communautés de communes du Castelbriantais et du secteur de Derval. Elle signe un retour en arrière. A contre courant, le territoire du Pays de Châteaubriant réduit sa voilure au point de retrouver sa configuration du début des années 80. Dans le même temps, nos voisins de : Ancenis, Nort sur Erdre, Redon, Segré et Vitré forment des projets et s’organisent sur des aires territoriales beaucoup plus vastes et cohérentes.

La nouvelle production statistique des dossiers complets de l’INSEE pour la période 2008/2013 est en ligne :
Châteaubriant http://www.insee.fr/fr/themes/dossier_complet.asp?codgeo=COM-44036
CCC http://www.insee.fr/fr/themes/dossier_complet.asp?codgeo=EPCI-244400487

Chacun pourra mettre en exergue telle donnée plutôt que telle autre, mais il est incontestable que Châteaubriant voit sa population diminuer, vieillir, réunir moins d’actifs et d’emplois et laisser plus de logements vacants. La politique conduite par le Maire et Président de la communauté de communes n’a pas enrayé cette évolution, bien au contraire.

Groupe des élu(e)s de la voie citoyenne
Bernard Gaudin, Marie humeau, Nelly Boucherie

Cet article a été déposé au service communication de la mairie le 1er septembre dans un format contraint de 1250 caractères et sera publié fin septembre dans le prochain Châteaubriant magazine.