Accès rapide : Aller au contenu |  Aller au menu |  Texte seul |  Aide  |  Contact |
bandeau-decoration
La Voie Citoyenne

Accueil > Communiqués & réactions > Semaine hors les murs

Semaine hors les murs

Mis en ligne le lundi 7 décembre 2015

Certains des reportages sur le quartier de la Ville aux Roses publiés dans Ouest France cette semaine font écho à nos préoccupations d’élu-e-s.

Citons tout d’abord l’absence de local de rencontres pour les jeunes, relevée par les jeunes eux mêmes et par les adultes qui les côtoient. Ce n’est pas l’installation d’un énième terrain multi sports comme le propose le maire qui répondra à ce besoin.

La construction d’un centre socio culturel est aussi évoquée. Nous savons qu’un diagnostic de territoire a été conduit dans cet objectif. Quelles en sont les conclusions ? Ni les élus, ni les associations concernées, ni surtout les habitants interrogés n’en ont encore eu connaissance.

Certes, le conseil de citoyens mis en place dans le cadre du contrat de ville doit favoriser l’implication des habitants. Rappelons qu’il n’était pas question d’une telle instance lors de la présentation du contrat cadre au conseil municipal du 8 avril. Nous, élu-e-s de La Voie Citoyenne, avions alors proposé un amendement pour prévoir la mise en place d’un conseil de citoyens. Amendement rejeté sans débat ni commentaire par le groupe d’élus majoritaire. Nous sommes donc satisfaits que ce conseil de citoyens voit finalement le jour et nous veillerons à ce qu’il devienne un espace de propositions et d’initiatives.

 En conclusion, si nous devions retenir une phrase de cet ensemble d’articles, ce ne serait pas celle d’Alain Hunault déclarant que le contrat de ville doit être un moyen de percevoir des subventions supplémentaires. Mais plutôt celle d’un collégien qui affirme que « pour être laïc ; il faut qu’on se mélange ». En qualité d’élu-e-s , nous devons savoir écouter l’expression des habitants et trouver avec eux des idées qui amélioreront la vie quotidienne et le vivre ensemble.

Bernard Gaudin, Marie Humeau, Nelly Boucherie