Accès rapide : Aller au contenu |  Aller au menu |  Texte seul |  Aide  |  Contact |
bandeau-decoration
La Voie Citoyenne

Accueil > Communiqués & réactions > Coup de froid sur la ville

Coup de froid sur la ville

Mis en ligne le mercredi 31 décembre 2014

Coup de froid sur la ville

Les derniers chiffres de l’INSEE placent Châteaubriant dans une situation peu enviable. La ville perd 561 habitants depuis 2007 et se retrouve avec 11905 habitants sous le seuil des 12000. Les mêmes chiffres qu’en 1968 où l’on comptait 11986 habitants, et une érosion continue depuis 1982 (14023 habitants).

A l’inverse de cette évolution, le département de Loire Atlantique poursuit son rythme de croissance à plus de 13000 habitants par an. Et la plupart des villes qualifiées de “ville centre”, de taille et de situation administrative et géographique équivalentes à Châteaubriant, ont également progressé : Ancenis, Château-Gontier, Redon, Sablé sur Sarthe, Segré et Vitré voient, chacune à leur niveau, leur population augmenter depuis 1990. Visiblement, “l’effet centralité” souvent cité par M. le Maire, qui consisterait à provoquer une augmentation de la population à l’extérieur de la “ville centre” au détriment de celle-ci n’existe qu’à Châteaubriant ; il ne semble pas avoir beaucoup d’influence pour les villes citées ci-dessus.

La situation de la communauté de communes n’est guère plus avantageuse. Elle progresse de 0,8% (soit 248 habitants), très loin derrière les évolutions à 2 chiffres de nos voisines du Pays de Châteaubriant : Derval et Nozay.

Cette baisse de la démographie castelbriantaise est inquiétante. Elle s’accompagne d’un vieillissement de la population comme le montre la perte de 335 élèves entre 1996 et 2013 dans les écoles maternelles et élémentaires de la ville.

Depuis 14 ans, Châteaubriant s’enferme et s’isole, le retrait programmé de Nozay du Pays de Châteaubriant et l’incapacité d’engager la réflexion sur le SCOT (schéma de cohérence territorial) en sont une illustration malheureuse. Il faut rompre avec cette politique et initier de nouvelles coopérations avec les collectivités qui nous entourent pour que Châteaubriant profite de l’attractivité du département de Loire Atlantique.

Le 31 décembre 2014
Groupe des élu(e)s de La Voie citoyenne
Bernard Gaudin Marie Humeau Nelly Boucherie