Accès rapide : Aller au contenu |  Aller au menu |  Texte seul |  Aide  |  Contact |
bandeau-decoration
La Voie Citoyenne

Accueil > Château mag et site internet de la ville > Être un élu de l’opposition, c’est être un élu comme les autres

Être un élu de l’opposition, c’est être un élu comme les autres

Mis en ligne le mercredi 2 avril 2014

Nous avons conduit notre campagne électorale sur la base d’un projet pour, un projet pour préparer l’avenir de notre cité et pour améliorer les conditions de vie des habitants. Nous n’avons pas dirigé notre campagne contre quelqu’un, contre une fonction ou contre la collectivité.

En qualité d’élus, si nous avons l’opportunité de mettre en œuvre des propositions que nous avions prévues dans notre programme, nous le ferons dans un esprit de coopération.

Bien sûr nous jouerons notre rôle d’élus de l’opposition, pour faire connaitre notre appréciation d’une situation et pour marquer les différences en terme de choix politiques et de priorités. C’est cela faire de la politique, indiquer aux citoyens qu’il y a des choix. La politique a besoin de la confrontation et du débat. On ne peut pas tout seul avoir raison.

Nous avons fait plusieurs demandes pour rénover les pratiques démocratiques :

- Réunir au moins 10 conseils municipaux par an.
- Établir un calendrier semestriel des commissions et des conseils municipaux.
- Remettre les documents préparatoires avant les réunions des commissions.
- Fixer un délai d’au moins 15 jours entre les commissions et le conseil municipal.
- Convoquer les commissions pour travailler en amont sur les projets et pas uniquement pour présenter la délibération qui sera soumise au vote du conseil municipal.

Être un élu de l’opposition, c’est être un élu comme les autres au service de la collectivité et avec les mêmes moyens pour exercer son rôle.

Bernard Gaudin, Marie Humeau, Denis Prodhomme
Remis au service communication de la ville le 02 avril 2014