Accès rapide : Aller au contenu |  Aller au menu |  Texte seul |  Aide  |  Contact |
bandeau-decoration
La Voie Citoyenne

Accueil > Château mag et site internet de la ville > La partie immergée du Triportech

La partie immergée du Triportech

Mis en ligne le dimanche 1er octobre 2017

La partie immergée du Triportech

Le dernier numéro de Châteaubriant magazine consacre une page à la plateforme Triportech nouvellement installée sur l’étang de Choisel. Mais il oublie d’en préciser le coût : au minimum 215000 € ! Sans compter les frais imprévus lors de la mise en place, les dépenses de personnel et d’entretien liées au fonctionnement de cet équipement. 215000 € pour une installation dont on ignore l’utilisation en dehors de la courte période estivale.

Alors que les finances des collectivités locales diminuent, nous pensons que la réflexion sur l’utilisation des équipements et leur coût de fonctionnement doit précéder les décisions d’investissement. Mais, comme pour les récentes acquisitions d’immeubles rue Aristide Briand , la municipalité achète d’abord et réfléchit ensuite.

De plus, sans nier les compétences des entreprises locales qui ont conçu et fabriqué cette plateforme, l’investissement dans ce nouvel équipement de loisirs ne nous paraît pas prioritaire, contrairement à l’entretien et la rénovation thermique des bâtiments communaux existants, source d’économie à long terme. Citons par exemple l’ancien CCAS rue du château laissé à l’abandon, le centre Bretagne sans isolation et à la toiture devenue perméable.

Enfin, est-ce bien le rôle d’une municipalité d’exercer une activité commerciale en vendant glaces, bonbons et menthe à l’eau ? Pour nous, c’est non.

Bernard Gaudin, Marie Humeau, Nelly Boucherie

Article déposé le 15 septembre 2017 pour une publication fin septembre sur le site de la ville.