Accès rapide : Aller au contenu |  Aller au menu |  Texte seul |  Aide  |  Contact |
bandeau-decoration
La Voie Citoyenne

Accueil > Château mag et site internet de la ville > Pourquoi défendre l’indéfendable ?

Pourquoi défendre l’indéfendable ?

Mis en ligne le samedi 4 mars 2017

Pourquoi défendre l’indéfendable ?

Monsieur Laverne, parti vivre à l’étranger, a profité de la recomposition du conseil de la nouvelle collectivité Châteaubriant-Derval pour renoncer à son poste de délégué communautaire et de vice-président de la communauté de communes au 1er janvier 2017.

Mais, contre toute logique, il reste adjoint à l’intercommunalité alors qu’il n’est plus délégué communautaire. Lors du conseil municipal du 8 février, nous lui avons demandé de mettre un terme à cette incohérence en quittant sa fonction d’adjoint au maire. En effet, comment exercer un tel mandat dans une collectivité que l’on a choisi de ne plus habiter ? Et pour quelles raisons monsieur le Maire défend-il cette situation indéfendable ?

Nous avons rencontré des élus d’autres collectivités dans des situations analogues de changement de projets de vie. Ils ont alors démissionné de leurs mandats locaux. Certains ont même reversé au CCAS de leur commune ou à des associations de solidarité les indemnités d’adjoint ou de vice-président reçues pour la période où leur disponibilité au service de la collectivité n’était plus réelle.

La probité exige tout simplement que Monsieur Laverne démissionne du conseil municipal.

Bernard Gaudin, Marie Humeau, Nelly Boucherie

Cet article a été remis le 1er mars 2017 à la direction générale de la mairie pour une publication dans la prochaine édition du Châteaubriant magazine prévue fin mars.